j’ai testé pour toi la vie ultra positive

Source

La vie ultra négative je la connais et la vie ultra positive je me l’a suis imposé, je voulais t’en faire profiter.

Tu t’es deja senti vidé lorsque tu as passé une après midi avec une personne à qui tu donnes beaucoup d’attention, d’amour, d’écoute et j’en passe mais qu’en échange, tu ne reçois rien ou que du négatif?

L énergie de l’autre quelle soit ultra négative ou ultra positive va déteindre sur toi automatiquement.

Lorsque l’on est une personne empathique, on est un aspirateur d énergie bonne ou mauvaise.

Mais tu te demandes surement si tu peux te préserver des mauvaises…oui? J’en étais sûre.

Source

 

Si tu es emphatique, tu sais ce que c’est:

De passer d une bonne vibes parce que tu as une pensée ultra positive mais de passer à un stade de baisse considérable d énergie car tu auras lu ou tu auras vu, entendu quelque chose de très négatif ou toxique pour toi. (Qui passerait totalement inaperçu chez une personne non concerné par l empathie).

 

Etant donné que tu donnes beaucoup de sens à ce que l’on peut te dire, à ce que tu peux sentir ou ressentir, il est important de te recharger en énergie positive. Un peu comme si tu chargeais ton téléphone complètement  avant de sortir de chez toi.

Avant lorsque je passais un bon moment, un moment qui était super positif pour moi, j’envisageais la suite et imaginais parfois le pire.

Exemple: Je passe un bon moment au resto mais plutôt que de profiter du moment présent, je pense à l’après. Les questions qui polluent mon moment présent:

  • Est-ce qu’il va y avoir du monde sur la route sur le chemin du retour?
  • Est-ce que je ne vais pas trop avoir mal au ventre d’avoir manger plus que d’habitude?
  • Qu’est ce que je dois faire en priorité quand je rentre chez moi?

Bref plein de pensées anxiogènes qui empêche, tu t’en doutes, de profiter du moment présent car même si le moment est chouette, tu n’es pas si présente que ça.

Il s’avère aussi relativement difficile de profiter d’un éventuel moment chouette lorsque tu t’empêches de le vivre.

Je m’explique:

En tant qu’hypersensible et anxieuse, on envisage les pires scénarios avant même d’accepter un projet,  un voyage alors que l’on a une envie profonde de partir, un évènement auquel on a très envie de participer.

en envisageant  le pire, on se prive de

Certains projets car on a peur:

  • Des personnes que l’on pourrait rencontrer sur place, est-ce qu’ils nous trouveraient  bizarre ou pas, est-ce que on pourrait s’entendre avec eux, est-ce que l’on aurait des choses à leurs dire…
  • Est-ce que l’on pourrait réussir à s’engager jusqu’au bout?
  • Est-ce que la durée du projet pourrait convenir à notre impatience (le besoin que tout aille vite pour passer à autre chose d’encore plus intéressant).

Source

 

Certains évènements car on a peur:

  • du bruit
  • du monde
  • de la luminosité
  • tout ça tout ça

 

Certains voyages car on a peur:

  • Du voyage en lui-même, le transport qui pourrait être compliqué.
  • Des activités qui pouvaient m’entrainer à l’hôpital sur place
  • De la barrière de la langue

Bien sûr ces points relèvent du manque de confiance, de l’anxiété et de l’hypersensibilité.

Pour autant on arrive facilement à s’imposer des moments très négatifs pour soi où l’énergie est mise à mal pour ne pas froisser les autres:

  • Des restaurants avec des grandes tables où l’on est pas du tout à l’aise pour le peu que l’on se retrouve face à une personne avec qui le feeling ne passe pas.

 

  • Des discutions où l’on nous impose des remarques négatives sur notre mode de fonctionnement ou notre manque de confiance…

 

  • Des appels téléphoniques que l’on a pas envie de donner mais que l’on s’impose par peur des remarques que l’on pourrait se ramasser si on ne prends pas le temps d’appeler.

 

Alors je te propose aujourd’hui de sortir de ta zone de confort et surtout d’inconfort et de te faire plaisir.

Source

 

Pourquoi s’imposer des moments négatifs alors que des moments positifs remontraient ton énergie?

C’est ainsi que tu pourrais passer du temps :

  • Dans des expos qui se passent près de chez toi auxquelles tu ne vas jamais car déjà tu n’y avais pas pensé mais en plus parce que tu penses que cela ne t’apporteras pas grand chose (détrompe toi).

 

  • D’un moment relaxant rien que pour toi dans une école de coiffure ou une école d’esthétique (moins cher qu’un traditionnel institut).

 

  • D’un ciné toute seule car personne ne veut voir un film d’auteur mais que toi, tu en as très envie.

 

  • D’acheter du matériel de peinture car tu as certainement plein de choses à déposer sur une feuille.

 

  • De partir en week end dans un endroit qui te plaît sans imaginer ce qui pourrait se passer sur place. Et peu importe la destination, si ton kiff est de passer 4 jours en Islande alors que tes copines trouvent ça pourri et te disent :  » Mais tu fais jamais comme tout le monde, pourquoi tu vas pas en Turquie ou à Dubai? »

Tu t’en fiches, tu vas où tu veux, c’est pour te ressourcer pas pour faire baver les copines sur des photos instagram.

  • Aller à une conférence sur des recherches scientifiques  (tu peux trouver pleins d’évènements auxquels tu peux assister sur les sites des campus universitaires) , un séminaire sur la biodiversité, un salon du cheval, une balade au bord de l’eau.
  • Un cours de crochets ou un autre atelier créatif.

Bref tu as compris, recharge toi!

Si tu as des astuces de rechargement d’énergie à nous partager, dis nous dans les commentaires ce qui te fait du bien.

Je te souhaite une vie ultra positive et de belles rencontres avec toi-même …

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *