Quand tu es enceinte il y a tellement de choses que tu as envie de crier

Si tu as déjà vécu une grossesse, si tu as déjà vécu au coté d’une femme enceinte, si tu envisages d’avoir un enfant, lis bien ça.

Il existe différentes phases dans la grossesse.

Dans un premier temps, on apprend la nouvelle.

image

Mais ce n’est pas celle-ci qui va nous intéresser.

Mais plutôt « la sensibilité » et le chamboulement d’hormones que peut généreusement offrir une grossesse.

 

 

 

Bref la grossesse c’est un tourbillon émotionnel qui te fait déraper lorsque tu es au bord des larmes et qu’une personne dit gentillement : « Calme toi, c’est tes hormones qui parlent ».

image

 

Qu’est ce que ça peut être irritant:

  • De ne pas se sentir comprise par l’entourage, que ce soit les collègues de boulot, la famille et je ne parle pas des chers et tendres (mais bon, on vous pardonne messieurs si vous nous ramenez un pot de glace devant notre série préférée).

 

Certains parlent d’émotivité mais non, ce n’ai pas que cela.

Tout tes sens sont développés et wouhouuuuu qu’est ce que c’est épuisant:

D’avoir le coeur soulevé quand tu sens l’odeur du café et de ne pas pouvoir crier:

« – Qui est la personne qui pense que se faire un café à 8 heure du mat est une bonne idée? »

D’avoir envie de coudre la bouche de la personne qui mâche son chewing gum à coté de toi dans le métro.

De ne pas supporter la texture du cornichon sur ton palais.

Bref une salade d’émotions et d’états qui, d’un point de vue extérieur peut paraître exagéré.

image

 

Pendant ce temps là, bébé lui est aussi impacté par ces émotions.

Il  risque même de te mettre une sale note sur le trip advisor de son cocon lors de son arrivée sur cette terre si tu te laisses prendre dans cet élan de négativité.

« je mets une seule étoile pour l’ambiance, ma mère criait et pleurait trop souvent.

Le jacuzzi H24 à cause des boissons gazeuses de ma mère n’était pas forcément agréable.

Je ne parle pas du buffet du « no inclusive » imposé par le médecin qui a interdit à ma mère de prendre des kilos pendant sa grossesse…

Je remercie donc tout le monde d’avoir pourri mon arrivé, pour la peine je vais me venger, je vais pleurer toute les nuits et peut-être même avoir des coliques…

signé bébé en colère. »

 

Il est donc important de prendre soin de toi.

Comment?

En t’accompagnant toi-même dans la bienveillance. Donc arrête de t’imposer les gens qui te parlent de cette manière :

 

 » Qu’est- ce que t’as encore? vivement que t’accouches! »

« Je comprend pas pourquoi tu es dans cet état là? »

 » Heureusement que ça dure que 9 mois ces histoires ».

 » Tu vas être exécrable tout le temps? »

« Arrête de pleurer un peu ».

 

Ne t’entoure pas de personnes négatives qui vont te raconter l’ accouchement atroce qu’elles ont vu dans un reportage.

Evite de parler du prénom et de sujets qui vont te faire douter tout au long de ta grossesse et qui vont certainement t’amener à te fâcher avec toute la famille.

Prends le temps de dormir quand tu le peux, mange sainement mais accorde-toi de temps en temps des aliments qui te font kiffer.

Aménage-toi des petits moments rien qu’a toi, fais-toi plaisir, lis des livres qui te font du bien, écoute et regarde des programmes qui t’apaisent ou te font rire.

 

image

C’est en vivant des choses positives que tu cultiveras cet état d’esprit et qu’il impactera ton moral et aussi celui du monde qui t’entoure.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et s’il te plait si tu es enceinte, mais que pour faire plaisir à tout le monde:

  • tu dors 3 heures par nuit
  • tu manges que des légumes
  • tu bosses
  • tu amènes les enfants à toute les activités extra scolaire de ta ville
  • tu fais touuuuuuuut les repas qui demandent 1 heure de préparation minimum
  • tu fais des randonnées le dimanche
  • tu repeins la chambre du bébé toute seule
  • tu fais de la couture
  • tu fais toi-même la décoration du tipi pour la chambre du petit
  • tout cela en t’occupant de tes 2 premiers enfants et que ton mari est en déplacement…

 

surtout…surtout ne nous le dis pas… on a aucune envie de culpabiliser…vraiment.

Non ne culpabilisons pas d’être des femmes soucieuses de la vie intra utérine de nos petits bouts en plein téléchargement de leurs capacités.

Exprime ta colère, ton bonheur, tes angoisses, ta joie de vivre juste en dessous de cet article, c’est open parole ici tu le sais.

bon je dois t’avouer qu’une personne hypersensible est dans cet état pendant toute sa vie si elle ne prend pas soin d’elle, tu peux maintenant facilement imaginer combien ça doit être pénible d’être hypersensible…

Si tu veux que les autres sachent ce que tu ressens, ce que tu as ressenti lors de ta grossesse, ce que tu vis en tant qu’hypersensible dans ton quotidien, partage vite cet article.

Team Pawa le blog arrive bientôt-2

Capture d’écran 2015-11-09 à 15.16.51

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *